Ghislaine, responsable du pôle Nature et Environnement, a participé récemment aux journées organisées par la Fondation Oceans For All et elle souhaite partager quelques informations intéressantes : 

« A la découverte du projet
“Mermaid Garden” d’Oceans For All

Les 31 janvier et 1er février 2021 j’ai accompagné Oceans For All dans le cadre de leur projet “Mermaid Garden” (le jardin des sirènes).
Arrivée au Paradise Koh Yao Resort au départ de Yacht Haven Marina dans l’après-midi nous avons d’abord découvert la “Seagrass Nursery”, un petit pavillon où des explications écrites et une vidéo en boucle expliquent les objectifs du projet. Au milieu, un aquarium qui sera bientôt rempli de graines d’herbe marine ruban, Inhalus Acoroides (qui vient du grec et signifie plante vivant en eau de mer) que nous irons récolter le lendemain.
L’herbe marine ruban est essentielle à l’équilibre des océans. Non seulement elle absorbe 20 fois plus des émissions de CO2 que toute surface terrestre mais elle est aussi la source de nourriture et le refuge de petits poissons et autres espèces marines.

 

Elle est clairsemée près des îles de Koh Yao mais bien présente. Le but est de récolter des graines pour qu’elles échappent aux prédateurs habituels (crabes, oiseaux, etc…), de les placer dans un aquarium pendant près d’un mois et dès la présence de racines, de les replanter là où les graines ont été trouvées pour favoriser l’expansion de cette plante marine indispensable.
Pourquoi le projet s’appelle-t-il le “Mermaid Garden” (jardin des sirènes)? Parce que les herbes de la prairie marine constituent la nourriture indispensable à de nombreuses espèces mais en particulier aux dugongs qui se font de plus en plus rares. Le dugong est un mammifère marin aussi appelé vache marine mais aussi très lié aux légendes des sirènes d’où le nom de jardin des sirènes.

 

Le soir, discussions intéressantes sur les autres projets d’Oceans For All liés à l’éducation car la pédagogie est essentielle à une prise de conscience massive des enjeux liés à la protection des océans.
Le lendemain, 6h15 (au gré de la marée du jour), rendez-vous au ponton pour se rendre sur les sites de récolte des graines. On y patauge avec de la boue jusqu’aux chevilles et même parfois aux genoux pour moi vu ma petite taille… Un mot d’ordre, ne jamais s’arrêter trop longtemps sinon on s’enfonce…La récolte dure une petite heure car la marée montante nous oblige à retourner au bateau. L’émerveillement de la découverte du site de récolte ne s’arrête pas là car nous partons pour un autre site enchanteur où nous découvrons des traces de passages de dugongs. Il y en a des dizaines, on les imagine brouter jusqu’à 30-40Kg de végétaux par jour et nous voilà aussi rassurés, ils sont de retour à Kho Yao où ils n’ont plus été aperçu en nombre depuis des années.

 

Retour au Paradise Kho Yao pour un petit déjeuner bien mérité et ensuite nous nous occupons des graines que nous plaçons dans l’aquarium sous l’œil attentif de Marc, le GM de cet hôtel idyllique et qui lui va veiller au renouvellement de l’eau de mer pour que l’équipe d’Oceans For All accompagnée de passionnés comme vous et moi puissent y retourner ensemble pour y planter ces nouvelles pousses d’herbe ruban.
Vous serez tenus informés de toutes les nouvelles activités d’Oceans For All car participer c’est s’émerveiller, apprendre et en même temps contribuer à la protection des océans, ce qui nous préoccupe toutes & tous!

Merci & à bientôt

« Ghislaine »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *